Rechercher
  • Yorecords Production

Comment jouer plus vite au piano ?

L'un des plus compliments les plus fréquents que je reçois après un concert au piano est « Wow tu joues si vite ! ».

En tant que pianiste pro qui se produit régulièrement, la vitesse à laquelle je joue de mon instrument me semble normale. Pour d'autres, jouer plus vite est un grand mystère.


Alors, comment jouer plus vite au piano ? Pour jouer vite au piano, un pianiste doit développer des muscles forts et de la dextérité dans les doigts.

La pratique régulière des gammes, des arpèges et d'autres exercices techniques aide à développer l'endurance nécessaire pour jouer rapidement.

Si vous vous demandez comment jouer plus vite au piano, vous êtes au bon endroit. Je vais décomposer quelques exercices et techniques spécifiques que j'utilise pour augmenter la vitesse de mon jeu. Ces techniques sont principalement destinées aux pianistes intermédiaires à avancés, mais les pianistes débutants et adultes peuvent également appliquer ces mêmes stratégies.


1. Se reposer les doigts


Avoir la bonne quantité d'oxygène dans les doigts est essentiel pour la vitesse de jeu. Plus les pianistes jouent dans un laps de temps donné, plus les muscles consomment d'oxygène. Cela affecte le flux et conduit finalement à une exécution plus médiocre du jeu.

Des doigts surmenés ou fatigués ne pourront jamais jouer à pleine vitesse.

C'est pourquoi il est crucial que les pianistes reposent leurs doigts autant que possible pendant la pratique.

Je recommande d'essayer quelques étirements des doigts de piano, il y a quelques exercices de doigts ici que vous pouvez essayer. Les étirements fonctionnent mieux lorsqu'ils sont effectués avant la pratique et pendant les pauses.


2. Jouer lentement

Il faut des centaines et des milliers de répétitions pour apprendre la musique efficacement. Afin d'apprendre la musique de la manière la plus efficace, les pianistes doivent se concentrer sur la pratique de la musique lentement. Apprendre la musique lentement permet la meilleure intériorisation des notes, des rythmes et

de l'art.

Une pratique lente est également le principal ingrédient pour un jeu de piano plus rapide. Au fur et à mesure que vos mains deviennent plus à l'aise et que les automatismes se mettent en place, alors vous commencerez à pouvoir augment petit à petit la vitesse.

Qu'il s'agisse de gammes ou d'un cycle complet de musique, s'entraîner lentement devrait être la base de chaque séance d'entraînement.




3. Utiliser un métronome

Un excellent complément à la pratique lente, en général, est un métronome. Les métronomes pour piano comme ceux-ci permettent aux pianistes de subdiviser, d'accélérer le tempo progressivement et bien plus encore. Le plus grand avantage d'un métronome est qu'il aide les pianistes à maintenir un pouls constant. Ceci est important lorsqu'il s'agit d'accélérer votre jeu de piano. Plus le pianiste n’est stable avec ses doigts, plus vite il pourra exécuter ces passages musicaux.

Un exercice que j'aime faire est de commencer avec le métronome à un rythme très lent de 60. Je vais jouer 4 à 8 mesures de musique à ce tempo avec des doigts fermes mais détendus. L'idée est de maintenir un volume fort, mais sans y mettre beaucoup d'énergie.

Je répéterai progressivement le processus, en ajoutant à chaque fois 5 battements de vitesse au métronome. Finalement, je finirai au tempo rapide souhaité, et à ce stade, je suis également capable de les jouer avec un volume élevé ou alors très doux.


4. Mémoriser la musique

La lecture de partitions est un facteur majeur dans la capacité de jouer. C'est pourquoi la plupart des pianistes de concert mémorisent leur musique. Avec la musique mémorisée, tout l'accent peut être mis sur l’interprétation.

Si vous possédez déjà un morceau dans votre tête et vos doigts, il sera beaucoup plus facile d’interpréter certains passages avec plus de fluidité et de rapidité. Par exemple, si un passage de musique comportait une gamme d'octaves suivie d'une gamme chromatique, il serait assez difficile de lire cela et de jouer en même temps.

La mémorisation de ce passage, permet au pianiste de gérer la difficulté technique quand elle arrive. Pouvoir utiliser leurs yeux pour faire le saut entre les octaves et la transition vers la section chromatique ajoutera considérablement de la vitesse.


5. Ajuster les mains à la musique

Toutes les musiques ne sont pas composées de la même manière. Logiquement, toutes les positions des doigtés et des mains ne seront pas non plus les mêmes.

Il y a des cas où les pianistes auront besoin d'utiliser une autre forme de jeu pour réussir à jouer un morceau jusqu'à la vitesse.

Les pianistes doivent analyser tout ce qu'ils jouent et les modifier en cours de route jusqu'à ce qu'ils trouvent la bonne hauteur de doigt, la bonne position de bras et le bon doigté pour réussir un passage rapidement.


6. Réglage de la température dans la pièce

Des articulations serrées des doigts peuvent parfois causer des problèmes aux pianistes lorsqu'ils jouent. Les températures plus froides provoquent un raidissement des doigts, ce qui les rend souvent difficiles à déplacer de manière fluide.

C'est pourquoi je suggère toujours aux pianistes d'utiliser des chauffe-mains pendant un récital ou une pratique. La chaleur aide les fluides à circuler dans les mains, ce qui aide les muscles à respirer.

Il en va de même pour les avant-bras et les épaules. Lors de la pratique, c'est toujours une bonne idée de maintenir la température à un niveau raisonnable.


7. Amélioration de votre technique de piano

Habituellement, ce qui empêche les bons pianistes de jouer vite, c'est que certains aspects techniques de leur jeu n'ont pas été correctement développés.

Pour bien jouer n'importe quel morceau de musique, un pianiste doit avoir développé la technique appropriée. Apprendre à jouer des gammes, des arpèges, des accords et plus encore est important. Ces compétences doivent être acquises et travaillées quotidiennement afin de gagner en vitesse et afin de maintenir cette vitesse.

Une bonne technique de piano ne consiste pas simplement à jouer ces exercices chaque jour. Les exercices doivent être joués correctement avec une bonne position des mains, une bonne répartition du poids des bras et avec un bon son.

Idéalement, moins un pianiste utilise de mouvements, plus il peut jouer vite. Développer la bonne technique consiste à limiter la quantité d'énergie inutile exercée.


Une autre suggestion est d'investir dans quelques-unes des méthodes bien connues des livres de Haydn et Czerny. L’école de la vélocité de Czerny est un livre que je recommande vivement, ainsi que le Hanon en 60 exercices


Chaque livre contient un ensemble de courtes études qui aident à traiter des problèmes techniques très spécifiques. Les exercices sont bien écrits, ont une dynamique et se lisent davantage comme des pièces normales qui aident à appliquer ces mêmes principes à la pièce principale sur laquelle vous travaillez.


8. Analyser la pièce

Un conseil rapide pour accélérer votre jeu de piano est de penser beaucoup plus à la musique. Plutôt que de regarder chaque note individuellement pendant que vous jouez, pensez plutôt aux harmonies.

Par exemple, un passage en fa majeur produira probablement le même motif de doigt de base associé à la gamme.

Au lieu de passer au peigne fin chaque note, vous pouvez simplement canaliser les doigts nécessaires pour la jouer et concentrer l'attention ailleurs. Faire une simple analyse d'accords d'un morceau vous aidera à l'apprendre plus rapidement.

Avec une bonne analyse des accords, il est également plus facile pour les pianistes de mémoriser le morceau et d'anticiper les notes à venir dans le motif. Être capable de coller ensemble les différentes idées musicales dans une œuvre donnée est vraiment crucial pour la jouer proprement et avec une bonne vitesse.

9. Changer la dynamique

Parfois, jouer trop fort peut ralentir votre jeu de piano. Faire des ajustements simples à la dynamique d'un passage de notes peut grandement aider à la vitesse. En général, plus un pianiste joue doucement, plus vite il pourra jouer cette partie de la musique.

Il y a des morceaux qui nécessitent une dynamique très forte à une vitesse rapide. Pour ce faire, vous devrez effleurer les touches plutôt d’appuyer tout au fond. Appuyer sur les touches peut sembler logique, mais avec le bon type de répartition du poids des bras, les pianistes peuvent jouer fort sans avoir besoin d'appuyer au fond des touches.


10. Garder les doigts près du clavier

Une chose avec laquelle beaucoup de jeunes pianistes ont du mal à garder leurs doigts suffisamment près du clavier. Sans un bon professeur, ils finissent par développer une mauvaise habitude qu'il est difficile de corriger plus tard. Dès le début, les pianistes doivent s'efforcer de garder leurs doigts près des touches.

Cela permet trois choses essentielles :

Il limite la distance que les doigts doivent parcourir

Il aide les pianistes à maintenir une forme de main cohérente

Réduit le mouvement global nécessaire pour jouer

La forme de la main est la plus importante des trois. Chaque fois qu'un pianiste étire ou lève les doigts au-delà de la position souhaitée, cela ajoute de la tension. Lorsque la tension est ajoutée, la vitesse de jeu est considérablement réduite.

136 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout